POSTS NATURO 


-  Naturopathie 

- SIBO (prolifération bactérienne), dysbioses, candidose, troubles digestifs... 

- Recettes beauté naturelle

- Développement personnel et psychologie positive


En général, lorsque la crise curative commence, on le perçoit de manière négative et cela s’explique par le fait que nos symptômes, ceux qu’on cherche à éliminer vont avoir tendance à s’amplifier ! on peut alors paniquer, et pourtant c’est un excellent signe car il veut dire que la stratégie que l’on a mis en place fonctionne !
 il faut comprendre que ces crises font partie intégrante du processus de guérison du corps. Ce n’est pas forcément systématique et ça peut être différent d’une personne à l’autre.

 Le corps se nettoie de ces toxines accumulées : c’est un travail profond qui est en cours.

la crise peut réveiller des douleurs anciennes : le corps à travers ce processus va pouvoir se guérir de façon permanente.
La crise curative peut donc au départ engendrer une aggravation des symptômes dans un premier temps avant de tendre vers une amélioration.
 Il faut noter que ce sont nos « fragilités » qui ressortent : si par exemple vous avez tendance à faire des éruptions cutanées, il est fort possible que vous en fassiez pendant la crise curative.

Il ne faut cependant pas que les troubles soient trop intenses et il faut que vous soyez bien accompagné et que l’on puisse répondre à toutes vos interrogations.

 Ces crises peuvent parfois être vraiment désagréables mais c’est un passage obligatoire et c’est un signe que votre corps réagit en se nettoyant. La durée de ces crises est vraiment variable selon les personnes.

Il est important de garder à l’esprit que c’est un état transitoire et un passage obligé. 
C’est la preuve que le changement est positif c’est pour cela que le mieux à faire est de ne pas la redouter, de se reposer au maximum pendant cette période et d’être vraiment bienveillant avec soi-même. Vous êtes en train de faire des efforts et c’est en train de payer. 


Le pavé dans la marre!

Ci-dessus, l'ouvrage "la naturopathie foudroyée" de Robert Masson


Que ce soit ici ou pendant mes consultations, je mets un point d'honneur à mettre avant ce qui me paraît pertinent. Dans un monde où le véganisme et le crudivorisme sont mis en avant, je souhaitais partager ces éléments avec vous, ces savoirs qui m'ont été transmis par Robert Masson et je ne peux que vous inviter à lire "la Naturopathie foudroyée" un de ses excellents ouvrages.

La méthode de Robert Masson est logique, rationnelle et adaptable au plus grand nombre.

-Dire que les grands singes sont frugivores et un mensonge délibéré et montre une ignorance grave!
Les grands singes se nourrissent de 70 % environ de fruits aqueux, d’oléagineux, de racines sucrées, de bananes etc. Mais ils se nourrissent aussi à 30 % de larves et insectes trouvés sous les écorces d’arbre, d’œuf d'oiseaux, d'oiseaux, de petits mammifères et fruits de mer lorsqu’ils sont prêt de l’océan. En fait, comme l'homme, ils sont de parfaits omnivores !

-Concernant le cru, il est nécessaire de consommer une partie de notre alimentation crue mais attention ça ne veut pas dire qu'elle doit l'être à 100 %! Appeler l'alimentation crue vivante est une aberration! l’aliment qu’il soit cru ou cuit, va être détruit dans le tube digestif et va être phagocyté en structures moléculaires de plus en plus simples pour être absorbé par la muqueuse gastrique, entérique et même colique. La vie ne peut s’entretenir que de la « mort » de l’aliment dans le tube digestif!

-Se nourrir à base de céréales et légumineuses entraîne une atonie fonctionnelle de l’estomac, de l’intestin et du foie due à l’excès de glucides et à la carence protéique.
Les bébés nourris au lait de soja ont un abdomen hyper dilaté sur un tronc squelettique, des selles nauséabondes, on comprend que l'appareil digestif est soumis à des efforts surhumains.

-Concernant la diabolisation de la viande qui donnerait le cancer, les esquimaux qui consommaient uniquement viande et graisses animales, auraient été décimés depuis longtemps par cette maladie si c'était le cas. Or, avant d’être « touchés » par la civilisation, ils ignoraient totalement le cancer.

Une étude a montré que des végétaliens présentaient des taux de cholestérol très élevés, alors qu'il ne consommaient aucun produit animal. L'organisme en manque de protéine est en situation de famine permanente va pousser les invidus à trop se nourrir caloriquement, provoquant à long terme des corps affaiblis, vieillis.

Alors mangeons de tout! Et pour notre santé et notre confort digestif : il faut équilibrer notre alimentation et consommer une nourriture naturelle et digeste.


Essayer de prendre ses repas plus lentement et savourer chaque bouchée permet de limiter les ballonnements et les troubles digestifs. 

Bien mâcher et manger en pleine conscience permet de changer sa relation à la nourriture.

Pressés par le temps, on a tendance à manger vitesse grand V, à avaler notre repas sans mâcher, pourtant le moment le plus important de la digestion c’est dans la bouche, c’est la seule étape qu’on maîtrise à fond. La plupart des troubles digestifs trouvent leur origine dans le fait de ne pas bien mâcher ! 

ça tombe bien, en ce moment on a le temps de prendre le temps ! profitons-en !

Pour mieux digérer : On mastique.

Le fait de mastiquer va déclencher la production de sucs gastriques et pancréatiques, fait produire plus de salive qui protège l’email, neutralise l’acidité, combat les bactéries et produit des enzymes qui vont commencer la décomposition de l’amidon en sucres simples. 

Si on mange trop vite, il y a de gros morceaux qui vont tomber dans l’estomac avant de passer par les intestins. Les bactéries vont devoir s’occuper de ces morceaux mal fragmentés et cela va créer des fermentations…. Et donc des troubles digestifs, des prouts…etc. 

En plus, au bout d’un moment, toutes ces molécules mal digérées vont finir par pénétrer dans le sang et créer de l’inflammation !

Le fait de bien mâcher ses aliments va nous permettre d’assimiler davantage les nutriments : plus on va mâcher, moins on va perdre de nutriments et mieux on les assimilera !

 

La pleine conscience aide à garder son calme et des études nous ont montré qu’elle permet de   réduire l’inflammation, de diminuer l’hormone du stress et d’améliorer la qualité de notre sommeil. Si on prend notre repas en pleine conscience, on mange moins et on apprécie plus notre nourriture. 

Comment on fait ? 

D’abord, on respire un petit coup et on observe ce qu’on va manger.

On essaie de prendre de plus petites bouchées (vous pouvez couper votre nourriture en petits morceaux avant de manger). On ralentit le rythme, on fait une pause entre chaque bouchée et si besoin, on pose sa fourchette de temps en temps pour prendre le temps de mâcher. On regarde les couleurs, on sent les arômes, on essaie de sentir tous les goûts dans notre bouche, on savoure à fond !

 

Surtout, on mange sans distraction ! si on fait plusieurs choses à la fois en mangeant, c’est la cata ! on éloigne le téléphone, l’ordi…etc. On va faire plus attention à la vitesse à laquelle on mange si on n’est pas distrait par autre chose. On apprend à manger en mode Mindfulness !

Testez pendant deux semaines et vous serez surpris des effets, promis !

 

Quelques lectures sympas pour approfondir le sujet : 

« Manger En Pleine Conscience » de Thich Nhat Hanh

« Je Mange En Pleine Conscience » d’ Audrey Donatoni

Le paradoxe de la mode healthy

 

Le mouvement healthy vous le savez, prône la nourriture saine et bonne pour la santé. Le fait qu’on est accès à une quantité phénoménale d’infos sur les bienfaits : méfaits de certains aliments et certains produits, c’est génial. Mais, poussé à l’extrême, ça peut paradoxalement donner l’effet inverse. On peut vraiment tomber dans l’obsession, ça été mon cas. Et le pire, c’est qu’on peut mettre très longtemps à s’en rendre compte, en pensant que notre démarche est saine. On devient carrément obnubilé par ce qu’on mange ! je pensais à la nourriture du matin au soir, en me levant je ne pensais qu’à manger et ça continuait toute la journée, je cherchais des infos, des recettes sans arrêt. Toujours à la recherche du « super aliment » …etc. 


Ça peut se transformer maladie, c’est ce qu’on appelle l’orthorexie. On tombe dans l’obsession de vouloir bien manger, ont fini par se couper de ses envies et on peut alors tomber dans les Troubles du Comportement Alimentaire. On tombe dans un terrible cercle vicieux qui va engendrer une relation malsaine à la nourriture. Si tu manges sainement mais que tu as une obsession pour la nourriture ou que tu ne t’accordes pas de petits écarts qui te font plaisir, c’est mauvais. Ce n’est pas parce que tu fais un gâteau maison et plutôt sain qu’il est normal d’en engloutir les ¾ d’un coup. C’est de la compensation parce que tu ne t’écoutes pas.  Cette angoisse peut avoir des conséquences le mode de vie, le relationnel…etc. On oublie carrément la notion de plaisir, de joie et pourtant c’est un des piliers fondamentaux qui fait qu’un individu est en bonne santé.

Les réseaux sociaux n’arrangent pas vraiment les choses : que ce soit l’idéalisation des personnes « healthy », minces, musclés, avec un ventre hyper méga plat qui peut clairement pousser à avoir des troubles alimentaires et faire de l’exercice de manière compulsive, les messages qui paraissent encourageants aux premiers abords mais qui au final ont un ton moralisateur, sans parler des tonnes de pub balancés H24 par tous les médias… on n’est pas aidé. Le recherche de la perfection à tout pris est néfaste.
Si tu penses que la douleur amène le succès, que tu mesure ton estime de soi à ton apparence physique, que tu sur diabolises les sucres et les graisses et que pour toi l’échec est une faiblesse, alors ta relation à toi-même et à la nourriture est malsaine. J’ai longtemps été dans ce cas et pour accéder à la guérison cet aspect là est réellement à prendre en compte.

 Si ta relation à toi-même et à la nourriture ne s’améliore pas, cela aura un impact sur ta guérison, cette prise de conscience est absolument nécessaire et si tu gardes ton obsession pour la nourriture, tu auras beau vivre le plus sainement possible, faire tes « workouts », tes « squats challenge », ton running..etc, ça ne t’aidera pas à apaiser en profondeur ton esprit qui est en souffrance.


Manger des aliments de qualité et BIO, ne pas manger "tout-préparé", respecter sa faim, pratiquer la marche et l’activité physique c’est excellent. Mais attention à ne pas tomber dans le diktat de l’apparence, dans l’obsession de la nourriture, dans la diabolisation excessive des glucides…etc.

 Instagram inspire oui, fait rêver mais bien souvent ne montre pas la vraie vie, seulement ce qu’on veut bien nous montrer : la famille parfaite, le régime parfait, les exercices les plus efficaces…etc.

 La perfection n’existe pas en vrai. Soyons nous-mêmes, authentiques, il faut se recentrer sur ce que nous sommes et prendre soin de nous <3. 

La clé, c’est toujours la même, l’équilibre 😊 


Connaissez-vous la psychomorphologie ?


Je trouve qu’elle est particulièrement intéressante pour apprendre à se connaître soi-même et en plus, elle met en avant le fait que nous sommes différents et que ce qui convient à un profil ne convient pas forcément à un autre. Il faut que nous ayons conscience de ce qui est bon pour nous, ce qui nous va bien. Ne pas écouter les milles discours différents que l’on peut trouver, d’abord s’écouter soi. Écouter notre corps. Ce n’est pas parce que Joséphine sur Insta ne mange que des légumes et du cru que tu dois culpabiliser parce qu’il est fort probable que si tu adoptes cette diète elle ne te convienne pas tout simplement parce que ce n’est pas raccord avec tes propres besoins. 
 
 On étudie les correspondances entre la psychologie et les prédominances morphologiques des individus.
C’est Hippocrate qui avait identifié quatre tempéraments : le tempérament biliaire, le tempérament lymphatique, le tempérament sanguin, et le tempérament nerveux. D’autres travaux sont venus enrichir cette discipline.
Une personne peut rester dans l’énergie d’une des quatre périodes, mais elle peut aussi évoluer. Il est possible de rééquilibrer chaque tempérament.

 
Le tempérament lymphatique essaie bien souvent de recréer la sécurité de l’enfance. Il peut présenter des problèmes digestifs ou lymphatiques. Son émotion dominante peut être la mélancolie. Cette personne peut tomber dans la dépression si ses besoins ne sont pas satisfaits. Elle peut aussi tomber facilement dans les addictions. Cette personne peut avoir des problèmes de rétention d’eau, de mauvaise circulation veineuse et des problèmes digestifs. Le lymphatique a besoin d’une alimentation stimulante, échauffante, asséchante et épicée. 
Niveau alimentation, La viande peut lui être bénéfique. Les laitages ne sont pas très digestes. Les crudités seront utiles autant que les aliments cuits. Il a besoin d’aliments riches en potassium comme les bananes, le brocolis…etc, riches en minéraux comme les poissons. Les légumes verts sont bons pour lui, tout comme le fromage de chèvre ou de brebis. Il a besoin d’exercice doux et prolongé


Le tempérament sanguin a beaucoup d’énergie. Cette personne explore les sources de plaisir, elle ne s’inquiète pas vraiment du lendemain car elle vit pleinement l’instant présent. Physiquement, elle est assez forte, solide, avec des chairs toniques. Elle a souvent des problèmes cardiovasculaires. Son émotion qui domine peut-être l’anxiété. Elle peut avoir des problèmes d’addiction car elle cache ses problèmes sous un air jovial. Elle dit ce qu’elle pense et peut s’emporter.
Au niveau alimentaire, il faut exclure ce qui le réchauffe : viande rouge, charcuterie, alcool, café, thé, lait, fromage…etc. Il vaut mieux choisir des choses qui vont plutôt le refroidir comme les crudités, les légumineuses, les légumes verts…etc. Il faudra faire attention car il aura tendance à prendre du poids s’il est sédentaire.
 

Le tempérament bilieux est ferme et musclé. Il est sujet aux problèmes hépatiques. Son émotion dominante est la colère. Il est souvent sportif, il aime les défis. Il aime particulièrement contrôler tous les aspects de sa vie et à beaucoup de mal à lâcher-prise. Il s’adapte difficilement. Il manque de spontanéité, il prend soin de son apparence, Tout doit être parfait et calculé. Le foie et la vésicule peuvent être surchargés surtout par les émotions refoulées mais aussi par l’alimentation.
Niveau alimentation, le bilieux peut présenter une faiblesse hépatique, dans ce cas il faut éviter de surcharger le foie. Il faudra éviter les fritures, l’excès de graisses saturées, viandes et œufs en trop grandes quantités, plutôt favoriser les crudités, les légumes, les agrumes, les yaourts de brebis ou de chèvre.

 

Le tempérament nerveux est calme en apparence. Il peut avoir des problèmes hormonaux. Son émotion dominante est la peur. 
Physiquement, il est longiligne, mince voir maigre. Il est de nature Indépendant et solitaire. Il peut manquer de confiance en lui et être timide. Il déteste le laisser-aller. Il est bien souvent coupé des signaux de son corps, au niveau physique comme au niveau émotionnel. Il est très sensible.
Au niveau alimentation, il a besoin de manger chaud, de consommer des glucides : féculents, céréales sans gluten qui n’endommageront pas son système digestif qui est assez fragile et il est souvent perturbé, notamment par le stress. Il a besoin de bons lipides comme huile de noix et les poissons gras. Le nerveux a besoin de promenades dans la nature, de discipline comme le qi gong ou taï chi. 


Les erreurs à éviter lorsque l'on souffre d'un SIBO:


Voici quelques unes des erreurs à ne pas faire lorsque que l'on a le SIBO: 


- Prendre trop de compléments :

il faut se limiter à 2/3 compléments de qualité pas plus. Ne surchargez pas votre organisme il a déjà beaucoup de travail et, bien souvent avec le SIBO il est probable que vous souffriez de malabsorptions. 


- Manger 100% BIO et équilibré mais manger trop :

Peut importe la qualité de ce que vous ingerez, si vous mangez trop, votre organisme sera en train de digérer en permanence et va s'épuiser. Vous ne réglerez pas le problème si votre système digestif n'a pas le repos dont il a besoin. Il faut mettre fin au non stop alimentaire. 


- Ne pas manger en pleine conscience :

J'ai longtemps mangé pour combler un vide : je ne savourais pas, j'avalais. La conséquence est que j'apportai plus de nourriture à mon organisme que ce qu'il en fallait, et là encore, mon système digestif était sur sollicité. 


- Ne pas travailler sur notre mental:

Nous avons tous besoin de travailler sur notre mental pour évoluer, grandir spirituellement et intellectuellement. Découvrir ses blessures, comprendre pourquoi on exprime pas ses émotions, décortiquer nos comportements alimentaires pour les comprendre et les modifier, pratiquer l'acceptation... Etc cette partie est indispensable pour aller mieux, de plus, cela aura des effets positifs à tous les niveaux de notre vie.


[La confusion récurrente entre SIBO et endométriose digestive] 


À cause de la similarité des symptômes de ces deux pathologies, il y a souvent confusion.

L'endométriose digestive est une forme plutôt fréquente d'endométriose. 
On constate la présence de nodules sur le tube digestif ou sur les organes digestifs, (sur le colon, le rectum, l'intestin grêle...) Aux symptômes "habituels" de l'endométriose, s'ajoutent des symptômes au niveau digestif comme la constipation, la diarrhée, les ballonnements... Etc. 

Il y a souvent confusion avec le SIBO car les symptômes sont plutôt similaires. Mais certains détails peuvent nous aider. 
Si vous souffrez déjà d'endométriose, il est plus que probable que vos troubles digestifs soient provoqués par une endométriose digestive (ED) et pas un SIBO.

On constate que la prise de probiotiques peut avoir un effet bénéfique sur une ED, ce sera généralement l'inverse avec un SIBO, les troubles seront amplifiés dans 80% des cas.
L'ED est provoquée par un état inflammatoire. Il sera plus facile à l'aide d'un changement d'hygiène de vie de diminuer voir de faire disparaître les troubles. 
Le SIBO étant une pullulation bactérienne, il sera beaucoup plus complexe de diminuer les troubles et surtout d'éviter les récidives. 

Il ets important de savoir qu'il existe des faux positifs lorsque l'on réalise des Breath tests pour détecter un SIBO. En effet, le test s'avère être positif pour le SIBO alors que de nombreuses patientes souffriraient en réalité d'une endométriose digestive. Ces maladies sont complexes et mal connues de la médecine allopathique c'est ce qui explique  égalementen grande partie cette confusion.

Les glucides et le SIBO (prolifération bactérienne ) 

On sait que dans le SIBO  les modifications alimentaires sont une étape incontournable et c'est ce qui va être le plus efficace à long terme sans aucun doute. 
Par rapport au glucides, il est important de savoir que la quantité ainsi que la qualité ont une influence importante sur l’intensité des symptômes.

Quand on change le régime alimentaire, notre objectif est de réduire ou supprimer les sources alimentaires qui nourrissent les bactéries. C'est les glucides qui nourrit essentiellement les bactéries. 

Pour que notre stratégie soit efficace contre la prolifération bactérienne, on va devoir réduire la consommation des glucides fermentescibles. Toutefois, il faut absolument augmenter les quantités de lipides et de protéines pour palier à la fatigue que peut entraîner cette réduction et faire en sorte qu'il n'y ai pas de perte de perte de poids importante. 

Les glucides fermentescibles, c'est les Polysaccharides comme l'amidon, l'inuline...etc C'est  aussi les Oligosaccharides comme le fructane par exemple.
On devra aussi éviter le lactose et le fructose qui en règle générale sont mal tolérés quand on a un SIBO. L'idéal est une combinaison de plusieurs diètes.

Il est plus qu'essentiel de garder à l'esprit que les changements alimentaires vont contribuer au maintien de la rémission après un traitement visant à éliminer la pullulation bactérienne.
 Également que le SIBO est quelque chose qui se met en "sommeil", et qu'il est primordial de respecter les principes alimentaires qui empêche les récidives. 

Le SIBO, c'est une prolifération bactérienne. Les bactéries sont des micro- organismes intelligents capables de s'adapter pour survivre, capable de créer des biofilms pour faire en sorte que votre système immunitaire ne les détecte pas... Il est vraiment  indispensable d'être rigoureux pour réussir à combattre le SIBO 🙏


Pour avancer, il est important d'être bien accompagné. Les Coachings que je vous propose me permettent de vous accompagner de manière efficace dans votre démarche : avoir un suivi individualisé avec des recettes faciles, des exemples de menus, des conseils holistiques, acquérir les bonnes bases,  les bons compléments alimentaires adaptés pour vous... Etc. 


Si vous souhaitez connaître le contenu des Coachings proposés, n'hésitez pas à me demander la documentation explicative.


Masque visage maison pour resserrer les pores et adoucir la peau

Je vous propose une recette de masque pour le visage maison avec seulement deux ingrédients BIO.
Ce masque va permettre de resserrer les pores et d'adoucir la peau.
Il suffit de mélanger dans un petit bol une cuillère à café d'huile coco bio et une cuillère et demi de gel d'aloé vera. 
Appliquez le mélange sur le visage et laissez poser 20 minutes.
Après l'avoir laissé poser,masser en mouvements circulaires quelques minutes et rincer à l'eau tiède.
Je vous conseille de choisir un gel d'aloé vera pur comme celui de la marque Lily of the desert à la compo impeccable.

Les bienfaits de la betterave 


Un petit jus de betteraves, fenouil, carottes & gingembre !

De bons légumes bio qui vont agir en synergie pour détoxiquer en profondeur l' organisme.

Zoom sur les bienfaits de  la betterave : 


. Les betteraves sont riches en vitamines A, B1, B2, B6 et C, 
mais aussi en choline, folate, iode, manganèse, sodium, potassium, des fibres, ainsi que des glucides sous une forme facilement digestible.

. Elle aide à combattre l'acidose car c'est un aliment alcalinisant.

. Elle combat l'anémie car elle contient du fer et du cuivre qui améliore la disponibilité du fer dans l’organisme.

. Elle lutte contre le cancer car elle contient de la glycine bétaïne, un composé qui a des propriétés anticancéreuses. 

Elle detoxifie l'organisme et permet de lutter contre la constipation.

. Grâce à  son pouvoir purifiant, le permet de maintenir un foie en bonne santé, à combattre la goutte, les maladies rénales, aide à réguler la tension. 

Simplifier son alimentation

 "J'adore les plaisirs simples, ils forment le dernier refuge des âmes complexes".
Oscar Wilde 🌞
On ne cesse de voir fleurir sur Instagram les jolis poke bowl, Buddha bowl et bowl en tout genre !

Or, ces plats, de par leur composition, peuvent rendent la digestion difficile.
C'est beau mais c'est trop !

En effet les mélanges sont importants dans ces bols : céréales, légumineuses, plusieurs légumes, du cru, du cuit, des graines, des fruits etc... beaucoup de choses.
Beaucoup de travail pour notre petit estomac 🏋️‍♂️. 

Dans les pathologies comme le SIBO, les intestins irritables, les colopathies, les mélanges sont fatals. A trop vouloir bien faire, on fait simplement TROP. 
L'objectif va être d'alléger la digestion au maximum en simplifiant au maximum ses repas. 
Et bien sûr, prioriser les aliments bruts en essayant d'éliminer le maximum de produits transformés. Même si ils sont Bio, moins ils sont transformés, mieux c'est.

Cultivons l'art de simplifier son assiette...et sa vie ♡
🌞


Le médecin intérieur 


"Le médecin intérieur"


 Le corps est biologiquement structuré pour la santé et le bien-être.
nous sommes malades parce que nous avons refusé à notre corps son fonctionnement naturel.

Les processus d’autoguérison se réalisent tous seuls mais certainement pas sans notre consentement.

Les capacités d’autoguérison comme la défense de notre organisme contre les corps étrangers, la cicatrisation, la consolidation de fractures etc… qui s’effectuent au sein de notre corps sans notre attention, et non pas sans notre consentement,ne pourraient absolument pas se faire SANS celui-ci.

Rappelons un des piliers de l'hygiénisme : le corps, lorsqu'il est mis au repos, est capable au bout d'un certain temps de revenir à son état d'équilibre; c'est le principe de l'homéostasie.

Ce qu’il faut comprendre c’est qu’au cœur même de l’expérimentation de la maladie, les capacités d’autoguérison sont toujours présentes parce qu’elles sont intrinsèques à la constitution du corps humain et donc qu’elles sont toujours mobilisables."


Traiter la dysbiose intestinale


 
 Une flore pathogène, c’est une flore qui fermente là où elle ne devrait pas fermenter.
 c’est la « prolifération bactérienne intestinale« , ou « SIBO » en anglais (small intestinal bacterial overgroth). Ce sont des populations bactériennes qui se développent anormalement dans l’intestin grêle comme nous avions vu dans des précédents posts. Normalement la fermentation se fait dans le colon, et très peu dans le grêle, qui est un lieu de dégradation enzymatique des aliments. 
 Les causes sont multiples et liées à notre mode de vie déséquilibré, aux pollutions (métaux lourds, pesticides...etc ), notre alimentation dénaturée et déséquilibrée. 
 Les fermentations sont par conséquent plus préjudiciables que ce que l'on pensait jusqu à présent.
 
 C’est en grande partie de la qualité de la flore que dépend l’état de l’intestin, notamment la porosité, ou hyperperméabilité intestinale, source des intolérances et allergies alimentaires. 

🚨Attention aux probiotiques🚨

Il n’est pas très judicieux d’apporter de nouvelles bactéries, surtout en cas de ballonnement et de mauvaise vidange gastrique. On utilisera éventuellement certains probiotiques dans un deuxième temps, après avoir "nettoyé le terrain".  Il convient avant tout d’assainir les populations qui prolifèrent, on constatera des résultats plus durables.
 

 


Masque cheveux avant shampooing

 
 Pour nourrir et embellir, régénérer, fortifier
 Efficace également contre les démangeaisons 
 
 -du blanc d'oeuf 
 -de l'huile d'olive 
 - du miel 
 
 On peut ajouter du citron pour la brillance et c'est efficace également pour les démangeaisons.
 
 Mélanger les ingrédients et laisser poser 20/30 minutes avant le schampooing.

LE ROMARIN


 
 Le romarin est antiseptique et dépuratif, il stimule le système immunitaire.
 
 Il aidé à la digestion, lutte contre les ballonnements.
 
 Il purifie et stimule le foie, c'est un hepato-protecteur et antioxydant.
 
 Excellent en cas de dysbiose et de candidose.
 


Du gras oui, mais du bon ♡

Nous manquons cruellement d'acides gras essentiels, (OMÉGA 3, 6 et 9...) dans nos sociétés modernes Où est-ce qu'on en trouve ? Dans les noix, dans les huiles végétales comme l'huile de lin, l'huile de noix(extraite a -40°), l'huile de cameline, l'huile de chanvre, de tournesol, d'olive. Également dans les petits poissons : sardines, anchoix, maquereau, truite...
 La carence en AGE est le facteur le plus fondamental des scléroses en plaques, du parkinson, alzheimer et autres maladies de dégénérescence du système nerveux.

Le Gingembre


Le gingembre est un allié précieux pour détoxifier son foie 
Le gingembre renforce le système immunitaire, il réduit l'inflammation et améliore la digestion.
C'est un analgésique très efficace, un remède pour les maux de tête, la grippe, douleurs musculaires...etc
Il est riche en antioxydants qui vont stimuler l'immunité et aider à lutter contre les infections. Il améliore également la circulation.

Vous pouvez retrouver mon article sur le SIBO sur le site de JUSTE NATURO, un site sur la naturopathie qui vous permettra de rester informés sur les médecines naturelles, la santé, l'écologie... bref, que du bonheur 

www.justenaturo.com


Comment déceler un SIBO?
 (prolifération bactérienne au niveau de l'intestin) 

 Le SIBO peut provoquer plusieurs symptômes :

Gaz.

Distension abdominale.

Mauvaise absorption des graisses.

Intolérances à des aliments comme le lactose, le gluten, la caféine, le fructose, entre autres.

Douleur et coliques abdominales.

Problèmes de digestion comme la constipation.

Syndrome de l’intestin irritable ou maladie inflammatoire intestinale.

Problèmes chroniques comme la fatigue, le diabète, la fibromyalgie, les maladies auto-immunes, les troubles neuromusculaires ...etc

Déficience de vitamines et minéraux

Diarrhée.

On peut confirmer le SIBO grâce à un test respiratoire :

Il permet de détecter la présence de gaz hydrogène et méthane grâce à une solution de lactulose. Ce test est non invasif, il consiste simplement à souffler dans un embout relié à l'appareil détecteur de gaz.
Le lactulose est un sucre synthétique qui n'est ni digéré ni absorbé dans l'intestin grêle ou le côlon il va donc produire des gaz à l'issue de cette fermentation. La production de gaz se décèle dans les taux d'hydrogène et de méthane mesurés avec le test respiratoire.
Ces gaz produits par les bactéries sont absorbés à travers la circulation sanguine et vont ensuite être libérés dans l'air à travers les poumons. La quantité de gaz expiré va donner une indication du taux de gaz présent dans l'intestin grêle et par conséquent du taux de bactéries qui y fermentent.
Le corps humain ne produit pas de gaz hydrogène ou méthane en dehors de celui produit par les bactéries de l'intestin.


 [ Gérer le syndrome prémenstruel avec l'alimentation anti-inflammatoire] 



Il y a peu de temps (notamment après l'arrêt de la pilule il y a plus d'un an) j'avais de très fortes douleurs liées au syndrome prémenstruel.  Pour pouvoir diminuer les douleurs,  j'ai opté pour  l'alimentation anti-inflammatoire et surtout: une forte diminution du sucre et pendant le cycle  un arrêt  total.


Évitez donc surtout  le sucre, diminuer les féculents et les ingrédients  générant de l'inflammation et adoptez une alimentation  anti-inflammatoire  en favorisant :  

les avocats, les poissons gras, les myrtilles, les légumes à feuilles vertes, les cerises, les fraises, les amandes, les noix, les huiles végétales ...etc 

Associez à cela des tisanes de gingembre (puissant anti-inflammatoire) ou de framboisier (utéro tonique) ,si besoin du curcuma ou du magnésium bisglycinate et de l'huile essentielle de romarin à cineole ou basilic sacré (en massage avec une huile végétale).

Contactez-moi

France

J'ai lu la Politique de confidentialité et je l'accepte.